IT for green : l'optimisation des processus métiers

De Intercoop.

55px Portail

TIC et DD

Il y a actuellement 156 articles liés à ce sujet.
  • Droits d'utilisation : Autre
  • Editeurs : Syntec Informatique
  • Type pédagogique : Rapport
  • Description : Le Livre Vert IT for Green - Optimisation des processus métier, 4ème opus de la collection du groupe de travail Green IT du Syntec numérique, présente sa vision et ses recommandations sur le Green IT et le développement durable.

Plusieurs axes sont possibles : ajuster la consommation de services ou de ressources à la consommation réelle : Assurances Pay As You Drive, adapter la consommation aux ressources disponibles (eau, électricité,...) en temps réel, mixer plusieurs services plus respectueux de l’environnement : inter-modalité dans les transports pour favoriser les transports collectifs, intégrer des sources d’énergies renouvelables et fossiles dans l’énergie, anticiper et optimiser les approvisionnements pour en diminuer l’impact écologique, permettre de nouveaux usages pour plus de confort et de sécurité : faire des diagnostics de santé à distance pour ajuster le traitement de patients et donner accès aux biens et aux services au plus grand nombre et s’affranchir des déplacements…

A l’origine de ces actions, décisions, comportements, les technologies de l’information s’appuient sur des services plus intelligents et notamment, la dématérialisation, le workflow, la mobilité, le cloud computing, l’ergonomie, la business intelligence, la qualité des données, la relation client multi-canal, pour associer performance financière, écologique et sociale. Les exemples de réalisations prometteurs touchent l’ensemble des secteurs d’activité pour améliorer notre quotidien : qualité de notre alimentation, de nos soins, notre confort de vie dans les transports, l’accès plus facile aux biens et aux services et pour délivrer des services plus écologiques qui s’appuient sur la mesure, la traçabilité, la maîtrise et l’optimisation : secteur public (e-administration), transports (transports intelligents), green building (pour s’orienter vers des bâtiments à énergie positive), supply chain (pour planifier, tracer, optimiser), industrie (écologie industrielle), agriculture (pilotage et optimisation de l’utilisation des produits chimiques), l’énergie (pour maîtriser la consommation et favoriser l’usage d’énergies renouvelables) ou encore la finance (pour piloter les investissements et flux financiers).