L'exception pédagogique est morte, vive l'open source